Triller offre 1 million de dollars à une organisation caritative si l’UFC permet au GSP de boxer De La Hoya

Triller n’abandonne pas un match de boxe potentiel George St-Pierre contre Oscar De La Hoya.

Triller a fait une offre au président de l’UFC Dana White de 1 million de dollars à une organisation caritative du choix de White afin que l’UFC permette à St-Pierre de boxer De La Hoya. Le chef de Triller, Ryan Kavanaugh, a expliqué comment il essayait d’amadouer White par le biais de la charité.

«Nous essayons d’espérer pouvoir faire appel au côté caritatif de Dana», Kavanaugh dit ESPN. «J’ai offert 250 000 $ et j’ai demandé à d’autres de se joindre à nous. Donc, c’est maintenant jusqu’à un million de dollars à un organisme de bienfaisance du choix de Dana – pour permettre à GSP d’aller se battre pour de l’argent dans la boxe, pas à l’UFC. Quand il sait que St-Pierre ne se battra plus jamais pour l’UFC.

Menant à l’UFC 262 pendant la semaine de combat, l’UFC a fait les gros titres des rumeurs selon lesquelles le président de l’UFC aurait en fait bloqué le combat entre St-Pierre et De La Hoya. Lors de la conférence de presse d’après-combat de l’UFC 262, White a déchiré la nouvelle promotion de boxe Triller en les appelant une blague et en refusant de recevoir des appels de toute personne associée à Triller.

St-Pierre est sorti par la suite pour confirmer la nouvelle que White l’avait effectivement empêché de se battre contre De La Hoya en boxe et a exprimé sa déception de ce qui s’était passé.

«Je comprends que Dana ne voulait pas que je me batte», a déclaré St-Pierre dans une interview avec Mélange de cinéma. «Cependant, cela aurait été amusant. Parce que ma carrière de combattant professionnel, pour devenir le meilleur au monde dans les arts martiaux mixtes, est terminée. J’aurai 40 ans demain; Je vais avoir 40 ans. C’est un jeu de jeune homme.

St-Pierre ne s’est pas battu depuis 2017 et a annoncé sa retraite officielle du MMA professionnel en 2019. Cependant, les contrats UFC sont conçus de manière à empêcher leurs athlètes de participer à d’autres sports de combat même après leur retraite. En effet, ils n’expirent jamais après leur retraite mais ne font qu’une pause, laissant St-Pierre dans les airs à moins qu’il n’obtienne une autorisation spécifique de l’UFC pour aller concourir, comme ils l’ont fait avec Ben Askren contre Jake Paul le mois dernier.

«Pour moi, cela aurait été un rêve devenu réalité», a déclaré St-Pierre. «Parce qu’il est mon deuxième boxeur préféré de tous les temps, derrière Sugar Ray Leonard. De plus, une grande partie de l’argent gagné aurait été versée à des œuvres caritatives. Cela aurait donc été pour une bonne cause, juste pour montrer que nous ne nous prenons pas trop au sérieux. Et ça aurait été une compétition sérieuse parce que vous dites, je joue au basket, je joue au hockey, mais vous ne «jouez» pas au combat. Cela aurait été amusant.

Pensez-vous que l’UFC est mesquine en ne permettant pas à GSP d’entrer dans le monde de la boxe?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *