Tibau revient en arrière sur l’admission de la surprise à MacDonald Win

Le poids welter du PFL, Gleison Tibau, semble avoir fait volte-face sur sa vision de sa décision controversée contre Rory MacDonald.

Tibau a remporté une victoire par décision partagée sur «Red King» au PFL 5 la semaine dernière. La notation des juges a laissé toutes les sections de la communauté MMA perplexes, la plupart donnant au moins deux tours à l’Américain, sinon les trois.

Au lendemain du résultat discutable, le Brésilien s’est entretenu avec les médias et a admis que la victoire «était une grosse surprise».

Mais quelques jours seulement après le combat en tête d’affiche, Gleison Tibau est revenu sur ses premiers commentaires. Dans une interview avec MMA Fighting, l’ancien vétéran de l’UFC a déclaré qu’il ne croyait pas que MacDonald en ait fait assez pour remporter la victoire.

« C’est une légende au Canada, une idole au Canada, et c’est normal qu’un pays le soutienne. Mais, en regardant le combat, je ne peux pas lui donner le [win]. Ce n’était pas un combat facile, nous savons que c’était un combat difficile, mais j’étais beaucoup plus efficace avec mes frappes, le traquant. Il fuyait un peu. Je pense que cela n’aurait pas pu être un résultat différent.

Tibau a ajouté qu’il était à l’aise tout au long du combat et a suggéré que MacDonald voulait que le combat se termine.

«J’étais très à l’aise dans le combat et j’ai vu que j’aurais pu faire plus. J’avais les outils pour faire plus. J’ai un peu freiné, j’aurais pu faire plus. C’était une victoire difficile, difficile, mais nous l’avons eue.

«Il n’aurait pas géré la pression si nous étions dans un combat en cinq rounds. Il voulait déjà que le combat soit terminé. Je l’ai ressenti.

Les derniers commentaires de Tibau ne sont certainement pas parallèles à son aveu précédent de sa surprise lors de l’annonce du résultat. Peut-être qu’il alimente la controverse afin d’exagérer un éventuel match revanche.

Si la paire le repousse, le joueur de 37 ans ne pense pas que le combat permettrait de prendre une décision.

« La prochaine fois, je le mettrai KO. Je connais déjà le chemin. J’ai senti que j’aurais pu l’assommer.

Pensez-vous que Tibau battrait MacDonald dans un match revanche ?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *