Le champion des poids lourds de l’UFC Francis Ngannou décroche un autre rôle dans un film hollywoodien

On verra peut-être Francis Ngannou ajouter un Oscar à son armoire à trophées peu de temps après que le champion des poids lourds de l’UFC ait décroché un rôle dans le très attendu Abruti 4.

Ngannou, dont la bobine phare des KO est l’une des plus spectaculaires de l’histoire de l’UFC, semble maintenant amasser une bobine d’acteur tout aussi impressionnante avec cette dernière apparition au box-office.

Bien que nous n’allions probablement pas voir toute l’étendue et la profondeur de la méthode de « Le Predator » agissant dans connard 4, sa puissance KO dévastatrice est sans aucun doute une compétence qui peut être mise à profit dans le film.

Le champion poids lourd apparaîtra aux côtés d’autres camées de célébrités dont la star d’AEW Darby Allen, Shaquille O’Neal et le comédien Eric André. Le film sortira en salles le 22 octobre prochain.

Ce sera la deuxième fois que nous verrons Ngannou sur le grand écran en 2021. Le Camerounais a également fait une brève apparition dans Fast & Furious 9, qui est sorti en salles le mois dernier.

François Ngannou
Francis Ngannou soulevant ses camarades de casting sur le tournage de Fast & Furious 9.

Francis Ngannou décrit son rôle dans Jackass 4

Apparaissant sur le Podcast Flagrant2 en avril, Ngannou a donné un aperçu de son rôle dans le film, qui ne manquera pas d’être acclamé par la critique de l’Académie.

«C’est la chose la plus folle que j’aie jamais vue», a déclaré Francis Ngannou à propos de l’expérience de tournage. « Mec, j’ai dû frapper quelqu’un dans les noix. Oui, écoute, je l’ai fait la première fois et ils m’ont dit ‘Ecoute mec, les gens savent que tu es le puncheur le plus dur du monde, mais ce n’était pas assez dur. Et je me suis dit : ‘Tu te moques de moi ?’ »

L’homme le plus méchant de la planète – et cénéphile

Alors que Ngannou semble avoir apprécié sa dernière incursion à Hollywood, ses goûts cinématographiques se situent un peu plus dans le genre de l’histoire épique.

Dans un Article 2017 écrit pour The Players’ Tribune, le Camerounais a jailli de son amour du film 300, qu’il attribue comme source d’inspiration pour avoir surmonté les obstacles extrêmes de sa première carrière de combattant.

«J’avais 22 ans la première fois que j’ai mis des gants, et une fois que je les ai mis, je savais que j’étais destiné à être un combattant professionnel», a écrit Ngannou. «Mais je savais aussi que je n’avais pas d’argent – ​​et cela signifiait que je n’avais aucune opportunité. Je ne savais pas par où commencer pour trouver une issue. Mais alors j’ai vu 300 – le film sur 300 guerriers spartiates qui tiennent bon contre une armée de 300 000 hommes. Cette première fois, c’était presque comme une expérience spirituelle. Plus rien ne serait plus pareil pour moi après ça. Oui, c’est juste un film, je le sais. Mais cela m’a quand même appris quelque chose de très important : si vous vous battez contre toute attente, vous devez croire que vous allez gagner.

Ngannou a depuis a déclaré avoir vu le film dix fois.

Avez-vous hâte de voir Francis Ngannou dans Jackass 4 ?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *