Le patron de l’UFC, Dana White, a un autre message pour les critiques de la rémunération des combattants

Le président de l’UFC, Dana White, riposte contre ceux qui critiquent le salaire des combattants.

White a déjà tout entendu. De nombreux membres des médias et certains combattants ont appelé à un changement dans la structure de rémunération. Le plus grand nom qui a exprimé des reproches sur le salaire des combattants est l’ancien champion des poids lourds légers de l’UFC, Jon Jones. «Bones» estime que gagner entre 8 et 10 millions de dollars pour combattre le champion des poids lourds de l’UFC Francis Ngannou est trop faible.

Même Ngannou a remis en question la rémunération des combattants. Les blancs ont cependant quelques partisans. L’ancien combattant de l’UFC et analyste actuel d’ESPN, Chael Sonnen, a déclaré que White a toujours été un ardent défenseur d’une rémunération plus élevée des combattants.

Lors d’une interview avec Manouk Akopyan, White avait ce qui suit à dire sur les critiques de la rémunération des combattants (h/t MMAFighting.com).

« La réalité est que quiconque critique en dehors des combattants eux-mêmes ne sait rien de toute façon. Ils ne savent pas vraiment ce que ces gars font. Et les combattants ne sortent jamais pour vous le dire. Il n’y a pas d’ordre de bâillon sur aucun de ces gars. Ces gars-là peuvent sortir à tout moment et vous dire ce qu’ils font. Ça ne me pose pas de problème. Mais ils ne le font pas, n’est-ce pas ? Non, ils ne pas. C’est donc une sorte de Catch-22.

Dana White a poursuivi en disant que le salaire des combattants avait augmenté d’année en année.

« La rémunération des combattants n’a cessé d’augmenter chaque année depuis que nous sommes propriétaires de l’entreprise. De toute évidence, il y a eu beaucoup plus d’opportunités avec la politique d’équipement, certains des sponsors que nous avons recrutés dépensent également des tonnes d’argent avec les combattants. Il y a beaucoup d’opportunités ici pour les combattants. Et écoutez, il n’y aura jamais de gars qui sortira et dira: ‘Ouais, ils me paient trop cher. Ils me surpayent. Et tous ces gars qui sont des champions partagent les revenus du pay-per-view.

«Écoutez, si vous ne l’aimez pas, allez créer votre propre ligue MMA et payez-les comme vous voulez. C’est à moi et c’est ainsi que nous procédons.

Que pensez-vous des derniers commentaires de Dana White sur la rémunération des combattants ?

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *